Portrait de Guillaume- la science du coaching 

PEUX-TU TE PRÉSENTER EN QUELQUES MOTS?

Guillaume Deloge, né en 1983, enseignant d'EPS, triathlète depuis 2006, entraîneur en club depuis 2008 et en coaching personnalisé en triathlon depuis 2016

QU'EST-CE QUI T'A DONNÉ ENVIE DE DEVENIR COACH? QUEL A ÉTÉ TON PARCOURS POUR Y PARVENIR?

J’ai toujours aimé analyser ma pratique physique afin de mieux la comprendre et de progresser. De plus, transmettre au sens large du terme, quelque soit le contenu sportif à quelqu’un, a toujours été pour moi très intéressant et passionnant. Cela permet aux athlètes de mieux connaître leur corps, de progresser et d’être un minimum autonome dans leur pratique physique. Etre entraîneur de triathlon réunit cela. Déjà en Licence STAPS je faisais un rapport de recherche sur l'influence de la cadence de pédalage en vélo sur les allures en course à pied. Tout en étant professeur d'EPS, j'ai passé les différentes diplômes fédéraux, dont celui le plus abouti, le Brevet Fédéral 3 "entraîneur confirmé" en triathlon, délivré par la FFTRI.

COMMENT ABORDES-TU LES DÉBUTS DE COACHING AVEC UN NOUVEL ATHLÈTE?

Un début de coaching commence par identifier les caractéristiques de l'athlète qui arrive vers moi, car mon coaching sera fait en fonction de cela. C'est à dire: son passé sportif, en triathlon, en cyclisme, ou autres, son passé d'entraînement, les blessures qu'il a pu avoir, et surtout ce qu'il ou elle attend d'un coach et quelle transformations il ou elle veut obtenir ! Ensuite, il s'agira de définir au fur et à mesure les forces et faiblesses selon des qualités physiques...etc

COMMENT DÉFINIS-TU TON MÉTIER ET CE QUI TE PASSIONNE LE PLUS?

Je le définis comme le fait de proposer la meilleure adéquation possible entre une ligne de conduite vers un objectif triathlon ou cyclisme et la prise en compte des caractéristiques de l'athlète dans les domaines de sa vie sportive mais aussi professionnelle et privée. Ce qui me passionne le plus c'est l'évolution scientifique dans des notions relatives à cette discipline qui permettent de produire un coaching encore meilleur.

COMMENT FAIS-TU POUR ÉVOLUER DANS CE MÉTIER?

L'an prochain je vais intégrer un MASTER 2 à l'INSEP concernant le sport et l'optimisation de la performance: option analyse scientifique. Cela me permettra d'être directement dans le vif du sujet des recherches actuelles et d'en faire profiter mes athlètes !

COMMENT TRAVAILLES-TU AVEC LES ATHLÈTES?

Une application permet de transmettre les séances et à l'athlète de commenter ses ressentis, etc.. L'athlète me donne ses disponibilités à la semaine,il remplit ses ressentis sur chaque séance effectuées ( échelle de perception de l'effort ),et je visionne les différents paramètres de l'entraînement ( puissance, fréquence cardiaque, intensité, zones..etc..) . Je propose les entraînements en conséquence et suivant bien sûr des notions clefs comme l'évolution de la charge, la période, le cycle... Je m'adapte donc à la semaine de l'athlète et entre ce qui a été prévu/réalisé pour progresser vers l'objectif.

D'APRÈS TOI QU'EST-CE QUI EST IMPORTANT DANS LA RELATION COACH/ATHLÈTE?

La confiance et une valorisation de l'humain. Nous sommes dans un sport, c'est à dire qu'il y a toujours une part d'incertitude. Et en triathlon ou cyclisme, sports d'endurance, la progression est lente et régulière. Elle dépend énormément de paramètres. Une confiance totale permettra un engagement plein de l'athlète dans son entraînement et un accomplissement vers l'objectif. Il y aura toujours des questionnements et une relation de confiance entre l'athlète et moi contribue à rester sur la ligne directrice. L'humain est valorisé aussi dans le sens où cette relation permet un accomplissement des deux parties. Quand je trouve une solution pour un athlète, qu'il l'applique et que cela fonctionne pour lui, il s'accomplit vers sa propre performance et moi je m'accomplis en tant que coach ! J'ai déjà fait cela en étant sur la même compétition qu'un athlète ! C'était top !

 

LE COACHING VISE AUSSI BIEN LA SIMPLE REMISE EN FORME QUE LE HAUT NIVEAU. QUELS PROFILS VIENNENT TE VOIR?

Le plus souvent c'est quelqu'un qui fait déjà une des pratiques ou qui fait déjà du triathlon, et souhaitant s'entraîner de manière qualitative pour progresser à son niveau en gérant son planning famille et professionnel. Mais le panel s'étend de quelqu'un qui débute avec pour objectif de finir à son niveau une cyclo-sportive ou un dix kilomètres en course à pied à quelqu’un qui souhaite tenter une qualification au championnat du monde amateur en triathlon.

QUELLES SONT TES PLUS BELLES RÉUSSITES EN TANT QUE COACH?

-Avoir fait passer Cathy, coureuse de base, d'aquaphobe l'année précédente à un triathlon M et à un triathlon L l'année d'après !

-Benoît, coureur de base, et triathlète totalement débutant, qui a un métier pouvant l'amener à partir quasi du jour au lendemain pendant 15 jours à l’étranger. Il passe devant tous les potes de son club sur son premier triathlon M !

-Voir que la plupart des athlètes restent avec moi l'année d'après !

COMMENT ABORDES-TU UN STAGE AVEC "LES FILLES EN SELLE"?

En "désacralisant" tout ce qui est rapport à la vitesse ou au kilométrage effectué mais tout en essayant rapidement de connaître les filles et leurs besoins. Il ne doit pas y avoir de comparaisons forcées qui peuvent faire peur à certaines. Actuellement, il y a une tendance à se montrer avec des chiffres afin d'obtenir des spectateurs virtuels. Et quand on est rivé là dessus, et bien on se dit que l'on n'a rien fait ou moins bien, alors que ce que l'on a fait est différent et souvent de meilleure qualité !

ET SINON EST-CE QUE TU T'ENTRAINES PERSONNELLEMENT? À QUELLE FRÉQUENCE ET QUELS TYPES DE SÉANCES?

Oui, cela fait maintenant 14 ans que je fais du triathlon. J'y suis allé progressivement dans les distances et je continue à m'améliorer ! Je m’entraîne en moyenne 7 à 8 fois par semaine. Certains penseront que c'est fou, mais pas du tout ! Cela représente 10h en moyenne car je prône le travail qualitatif, et ce que je prône .. je le fais aussi pour moi, bien évidemment ! Mes séances s'articulent autour de travail technique, musculaire, d'endurance de base, d'allure type physiologique et spécifique à mon objectif. Je m'écoute beaucoup ( peut être trop dirait mon coach .. qui est .. moi ! ) et si je sens que je n'ai pas récupéré pour aller faire une grosse séance et bien je m'adapte !

AS-TU UNE SPÉCIALITÉ, DES DISCIPLINES DE PRÉDILECTION?

Je viens du demi-fond en course à pied. Mais où je dirai être spécialiste maintenant c'est grimper un col à vélo ! Mon rapport poids/ puissance me permet d'être bien dans ce type d'effort.

QUEL EST TON OBJECTIF PERSONNEL?

Etre qualifié au championnat du monde amateur Ironman 70.3 s'il fallait nommer une compétition. Mais plus que cela, ce que je vise c'est d'être à mon niveau et progresser chaque année suivant mes capacités physiques, c'est là où je me fais le plus plaisir que ce soit sur une compétition connue ou non !

EST-CE QUE TU SUIS UN RÉGIME ALIMENTAIRE PARTICULIER?

Je fais attention à ce que je mange car j'y ai été éduqué. Je dirai donc que pour moi cela devrait être la norme et n'est pas une particularité. C'est à dire équilibrer ses repas, éviter les produits trop transformés, apporter les nutriments nécessaires à sa pratique sportive quotidienne, éviter les " trop" : gras, salés, sucrés. Les écarts sont nécessaires aussi mais avec parcimonie. Actuellement, je dirai juste que je ne prends aucun produit qui a du sucre ajouté. Privilégier les produits à index glycémique bas est primordial pour le cyclisme bien sûr.

UN PETIT MOT À RAJOUTER?

Chloé et "les filles en selle" forment un projet de démocratisation du cyclisme pour toutes. J'y adhère complètement. J'espère très bientôt vous rencontrer sur la route !

Merci Guillaume!

"UNE CONFIANCE TOTALE PERMETTRA UN ENGAGEMENT PLEIN DE L'ATHLÈTE DANS SON ENTRAINEMENT ET UN ACCOMPLISSEMENT VERS L'OBJECTIF"

"JE PRÔNE LE TRAVAIL QUALITATIF"

  • Facebook Social Icône
  • Instagram social icone
  • Twitter icone

©2020 fièrement réalisé par Les Filles En Selle.

Chloé Wilhelem

5 Parc de la Bérengère 92210 Saint Cloud France