Portrait - Ramona, triathlète déterminée

PEUX-TU TE PRÉSENTER EN QUELQUES MOTS?

Je m’appelle Ramona, j’ai 29 ans et j’habite dans la région Lyonnaise depuis novembre 2018. Je suis venue de Brest car j’ai eu une très belle opportunité d’emploi alors j’ai saisi ma chance de m’installer dans cette belle région.

Je suis originaire d’Allemagne, j’ai fait mon nid en France en février 2000.

DEPUIS COMBIEN DE TEMPS FAIS-TU DU SPORT? ET LE CYCLISME?

Après un gros temps mort dans ma vie côté sport à cause des études etc, j’ai eu une prise de conscience en 2014 en voyant mon corps tous les matins qui ne me plaisait plus. Depuis ce jour-là ma vie entière ne tourne plus qu’autour du sport.

Aujourd’hui mon corps va bien :-) Et j'ai en moi la volonté d’aller toujours plus loin et d’accepter des défis toujours plus fous. Et surtout je suis accro au sport donc je ne me vois plus vivre sans ;)

Principalement coureuse, traileuse, j’ai accroché de nombreux dossards tout au long des années.

Je me suis ensuite intéressée au Triathlon, c’est là que j’ai commencé à penser au vélo de route et surtout à m’en acheter un !

 

 

 

 

 

 

QUELLE EST LA MARQUE DE TON VÉLO?

Je possède actuellement (depuis le 14.08.2015) un SCOTT CONTESSA SPEEDSTER affectueusement surnommé SCOTTY mais qui prendra d’ici peu sa retraite pour laisser sa place à un vélo plus performant pour réaliser mes futurs objectifs.

 

QUELLES ONT ÉTÉ TES PLUS GROSSES APPRÉHENSIONS LORS DE TES DÉBUTS DE CYCLISTE? ET DIFFICULTÉS?

J’avais surtout très peur des pédales automatiques.

Dès ma première sortie vélo seule, j’ai subi une chute assez violente qui m’a laissé une belle cicatrice de guerre sur le coude mais je suis remontée aussitôt pour ne pas rester sur cette peur. Je dois quand même avouer que je n’étais pas fière de continuer à rouler tout en sang!

ET AUJOURD'HUI ÇA DONNE QUOI?

Aujourd’hui je n’ai plus toutes ces petites peurs du début, j’adore aller très vite à vélo, surtout dans les descentes mais avec prudence bien sûr.

Ah si ! Ma plus grande peur aujourd’hui c’est les automobilistes imprudents qui ne respectent pas les cyclistes… C’est toujours effrayant de se faire frôler à quelques centimètres en plein effort.

QUEL EST TON VOLUME D'ENTRAINEMENTS À VÉLO? EST-CE QUE TU COMPLÈTES PAR D'AUTRES SPORTS?

Je fais du vélo quasiment tous les jours car c’est mon moyen de transport pour aller au travail (20km aller/retour). J’essaye également de rajouter 2 à 3 autres sorties par semaine pour travailler la vitesse, la distance, l’endurance et les cols.

En plus de ça, je fais beaucoup de course à pied, de la natation, de la musculation et du yoga.

ES-TU PLUTÔT HOME TRAINER OU PAS DU TOUT?

Oui j’ai un home trainer TACX SMART FLOW que j’ai acheté pour continuer à m’entraîner dans cette période de confinement que l’on vit actuellement.

Il servira également pour Scotty (quand il sera à la retraite) pour m’entrainer en intérieur quand la météo ne me permettra pas de rouler dehors, même si ça ne me freine pas souvent.

PEUX-TU NOUS RACONTER TES SOUVENIRS LES PLUS MARQUANTS D'UNE COURSE/ EVENEMENT OU STAGE (TRIATHLON OU CYCLISME)?

Je me souviens beaucoup d’une course cycliste à laquelle j’ai participé avec un ami en 2017, il s’agissait d’une course Gentleman, une course de 12km contre la montre sur du plat à Brest.

Il y avait aussi mon tout premier triathlon S en 2018.

Sans compter bien sûr mes sorties off quand j’ai passé la barre des 100km ou 130km, ça fait toujours quelque chose la première fois.

QU'EST-CE QUI T'A POUSSÉ À T'INSCRIRE ET QUAND ÉTAIT-CE?

C’est l'envie de faire un Ironman qui m’a poussé à l’inscription de mon premier Triathlon. Il faut d'abord passer par la case "petit triathlon" pour arriver tout doucement au sommet :-)

COMMENT TE SENTAIS-TU LA VEILLE DU DÉPART?

J’étais très stressée, j’avais peur d’oublier quelque chose, peur de ne pas pouvoir gérer la course et mes efforts.

J’allais entrer dans un terrain complètement inconnu…

ET À L'ARRIVÉE, ÇA A DONNÉ QUOI?

Un soulagement, comme à chaque arrivée d’une course.

Le bonheur de pouvoir enfin me dire que j’étais triathlète et que mon parcours souhaité allait pouvoir commencer.

J’avais aussi très peur pendant l’épreuve d’être dégouté du triathlon, que finalement ça me plaise pas, que j’ai dépensé autant d’argent dans de l’équipement pour rien. Mais non! Je suis définitivement accro!

 

COMMENT T'ALIMENTES-TU LORS D'UN STAGE OU UNE COURSE?

En général j’ai toujours la même alimentation, peu importe l’épreuve.

Eau + Iso, pâtes de fruits, pâtes d’amande,  compotes, mix de fruits énergétiques et biscuits salés

QUEL EST TON PROCHAIN OBJECTIF?

En triathlon c’est l’Ironman 70.3 de Vichy de cette année (s’il est maintenu) #fingercrossed

ET TA MOTIVATION, CELLE QUI TE FAIT AVANCER LORSQUE TU N'AS PLUS RIEN DANS LES CUISSOTS?

J’essaye de repenser à tous mes entrainements, à tous mes sacrifices, toutes ces difficultés que j’ai pu rencontrer tout au long des années.

Je regarde en arrière et je vois d’où je viens et tout ce que j’ai pu accomplir.

QUEL EST TON PRINCIPAL TRAIT DE CARACTÈRE?

Battante et ambitieuse

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À UNE FILLE QUI DÉBUTE LE CYCLISME?

Ne pas avoir peur, surtout le vélo de route, mais c’est comme tous les sports, il faut essayer, oser. On finit souvent par adopter et adorer le vélo.

Il faut y aller progressivement au début pour ne pas se dégouter et se retrouver en difficulté.

Il y a également le budget qui peut repousser mais de nos jours il existe des vélos débutants à bas prix et pas trop mal donc ça peut aider.

 

UN PETIT MOT À RAJOUTER?

Oui, ne jamais abandonner ses rêves. Il y a des moments dans nos vies de sportifs où nous doutons de soi-même, on se remet en question. Mais on finit toujours par rebondir et réussir.

Nous avons un mental d’acier, c’est l’âme principale du sportif.

Et merci à l’application Zwift d’exister dans nos moments sombres actuels!

COMMENT PEUT-ON SUIVRE TES AVENTURES SPORTIVES?

Vous pouvez vous abonner à mon compte Instagram https://www.instagram.com/running.ramona/?hl=fr

 

 

Merci beaucoup Ramona! 

"J'AI EN MOI LA VOLONTÉ D'ALLER TOUJOURS PLUS LOIN ET D'ACCEPTER DES DÉFIS TOUJOURS PLUS FOUS"

"JE REGARDE EN ARRIÈRE ET JE VOIS D'OÙ JE VIENS ET TOUT CE QUE J'AI PU ACCOMPLIR "

  • Facebook Social Icône
  • Instagram social icone
  • Twitter icone

©2020 fièrement réalisé par Les Filles En Selle.

Chloé Wilhelem

5 Parc de la Bérengère 92210 Saint Cloud France