top of page

Quel yoga pratiquer ? 5 types de yoga à connaître


Discipline d’origine indienne, le yoga sollicite à la fois le corps et l’esprit. Mêlant enchaînements de mouvements précis, travail sur la respiration et méditation, cette pratique vous aide à vous sentir en harmonie avec vous-même. Plus qu’une simple discipline sportive, le yoga est un état d’esprit.


Yoga Nidra, yoga Ashtanga, yoga prénatal, il est parfois difficile de s’y retrouver parmi les différents styles de pratique ! Mais l’important est de choisir le type de yoga qui vous convient, selon vos besoins et vos préférences. Accessibles à tous, et à tout âge, voici cinq types de yoga à connaître afin de vous aider à faire votre choix.

Le yoga Ashtanga pour une séance dynamique

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est possible de se muscler avec des séances dynamiques, grâce au yoga. Le yoga Ashtanga est une pratique qui permet de travailler les muscles, la souplesse, le souffle et d’apporter de la tonicité à votre corps. Durant votre séance d’Ashtanga, vous enchaînez une série de postures très précises de manière fluide et dynamique, au rythme de votre souffle. La respiration est très importante dans la pratique de l’Ashtanga, car c’est elle qui rythme votre série de positions. L’inspiration entraîne un mouvement, l’expiration en entraîne un autre.

Pour une pratique dite moins « sévère », il existe le Vinyasa Yoga, un dérivé de l’Ashtanga. Vous travaillez des positions et des mouvements différents à chaque séance, parfois accompagnés en musique. Contrairement à l’Ashtanga, vous changez de mouvements plus souvent, et les séances sont plus libres. Ces deux types de yoga dynamique permettent de tonifier vos muscles en profondeur, et de détoxifier votre corps.

Le yoga Iyengar pour travailler les postures en profondeur

Style de yoga le plus pratiqué dans le monde, cette discipline met l’accent sur l’alignement précis du corps. Rigoureuse et puissante, elle permet de travailler les mouvements et les postures du yoga, de manière approfondie. Au cours de la séance, vous vous concentrez sur les étirements et les extensions du corps et vous apprenez avec précision la pratique du yoga, évitant ainsi les blessures. Ce yoga est idéal pour ceux d’entre vous qui veulent une séance calme et relaxante basée sur l’apprentissage précis des postures yogi. Pendant le cours, il est possible de travailler à l’aide d’accessoires tels que des traversins ou des briques afin de vous aider à conserver parfaitement l’alignement du corps et de vous soulager pendant les étirements. L’idée, en travaillant régulièrement sur l’alignement et l’extension du corps, et de s'exercer en forçant de moins en moins sur les muscles, et donc de se relaxer en profondeur. En étant assidue, vous constaterez rapidement une amélioration au niveau de la souplesse et de l'équilibre. Ce yoga renforce la vitalité générale du corps, aide à une meilleure digestion et peut aider à soigner les maux de dos.


Le yoga Nidra pour une relaxation profonde

Si vous souhaitez vous relaxer et travailler votre concentration, le yoga Nidra est la pratique idéale. Aussi appelé yoga du sommeil lucide, l’objectif à chaque séance est de se détendre profondément tout en restant conscient, en pratiquant la méditation guidée au son de la voix du professeur. Durant la séance, vous ne pratiquez qu’une seule posture : le savasana (allongé sur le dos, bras et jambes détendus). Un cours peut durer entre 30 minutes et 1 h selon votre niveau.


Ce yoga est très apprécié pour ses bienfaits. Agissant sur la récupération physique et sur le sommeil, il permet aussi de diminuer considérablement le stress. La pratique du yoga Nidra vous offre un moment de détente intense, tout en vous reconnectant à votre force intérieure.


👉A savoir : toute la séance se déroule en restant allongé sur le dos. Pensez donc à vous vêtir plus chaudement que pour une séance de yoga dynamique. Vous pouvez même prendre un plaid avec vous !

Le Kundalini yoga pour travailler les énergies

Aussi appelé « le yoga de conscience », le Kundalini yoga est une discipline intense qui met l’accent sur le travail des énergies et l’éveil de la conscience. Il permet de canaliser et de gérer ses émotions, d’être plus optimiste et positif, de revitaliser et dynamiser l’organisme. De manière générale, il permet d’améliorer l’équilibre et le bien-être du corps et de l’esprit. Il aiderait même à soigner des addictions telles que le tabac !


Le terme « Kundalini » désigne l’énergie de vie qui sommeille en nous. Elle se trouverait à la base de notre colonne vertébrale. Cette énergie désignée comme un canal qui monte le long de votre colonne, relie et alimente chaque chakra, du sacrum jusqu’au sommet de la tête.

Le but d’une séance de Kundalini yoga est de faire circuler et d’éveiller cette énergie vitale en effectuant des enchaînements de postures les yeux fermés. Mais aussi, en récitant de mantras et en pratiquant la méditation ou des exercices de respiration plus ou moins rapides. Contrairement au yoga dit « traditionnel », le Kundalini yoga se concentre d’abord sur la méditation et la spiritualité.


👉 A savoir : il est souvent précisé que le Kundalini yoga est une pratique puissante émotionnellement, qui peut toucher profondément les personnes sensibles. Elle doit être pratiquée avec un bon professeur ! Il est parfois normal, en fin de séance, de se sentir euphorique ou apaisé, et même d’avoir envie de faire sortir certaines émotions.

Le yoga prénatal

Grâce à ses postures adaptées et spécialement conçues pour répondre à leurs besoins spécifiques, le yoga prénatal est la pratique idéale pour les futures mamans. Cette pratique permet de se relaxer en profondeur, de conserver une bonne posture, de renforcer son périnée, et de travailler sur sa respiration. Il permet aussi de soulager les maux liés à la grossesse tels que les nausées ou les différentes tensions corporelles. Vous pouvez pratiquer ce yoga durant votre grossesse, mais aussi après la naissance de votre enfant, pour faire travailler votre corps, tout en douceur.


👉 A savoir : chaque grossesse est différente. Avant de pratiquer toute activité sportive, y compris le yoga, demandez conseil à votre médecin.


Enfin, dernier conseil : avant de débuter un cours, pensez à parler à votre professeur des problèmes de santé et des différents maux physiques que vous avez. Il pourra ainsi modifier certaines postures en fonction de vous.

N’hésitez pas à tester plusieurs types de yoga pour trouver celui qui vous correspond le mieux. Quel que soit le yoga que vous choisissez, vous en retirerez d’importants bénéfices : souplesse, meilleur sommeil, relaxation profonde ou encore renforcement musculaire. L’important est de vous sentir bien et en accord avec vous-même durant les séances. Alors, quel yoga choisiriez-vous ?


41 vues0 commentaire

Comments


bottom of page