Portrait - Jenny, tout au mental

PEUX-TU TE PRÉSENTER EN QUELQUES MOTS?

"Jeune " femme de 40 ans, maman d'un petit gars de 10 ans, sportive hyperactive depuis toujours, le sport a toujours fait parti de ma vie, c'est d'ailleurs devenu mon métier : maître nageur et coach sportive. J'habite dans l'Ain à 40 kms de Lyon.

 

DEPUIS COMBIEN DE TEMPS FAIS-TU DU SPORT? ET LE CYCLISME?

Le sport depuis toujours, le cyclisme depuis 4 ans.

 

POURQUOI AVOIR CHOISI LE CYCLISME?

Je me suis mise au cyclisme de façon beaucoup plus assidue depuis ma fracture de fatigue du col du fémur lors du half marathon des sables au Pérou en décembre 2018. Comme je ne pouvais plus courir, il a fallu trouver un palliatif et ça été le vélo sur home trainer.

QUELLE EST LA MARQUE DE TON VÉLO?

Liv cycling, je suis d'ailleurs devenue ambassadrice depuis 2019 pour le Giant de Tignieu (38).

 

QUELLES ONT ÉTÉ TES PLUS GROSSES APPRÉHENSIONS LORS DE TES DÉBUTS DE CYCLISTE? ET DIFFICULTÉS?

Au départ, j'avais peur de partir rouler seule en cas de crevaison ou d'accident.

Je sais que certaines personnes (hommes et femmes confondus) ont peur des pédales automatiques et malgré quelques chutes (toujours à l'arrêt), ça n'a jamais été une peur chez moi.

Mes premières sorties ont toujours été accompagnées par mon conjoint mais j'ai vite pris confiance. Et mes objectifs grandissants, il a fallu que je puissse m'entrainer plus. Nos emplois du temps respectifs ne permettant pas de s'entrainer tout le temps ensemble, j'ai pris plaisir à rouler seule.

ET AUJOURD'HUI ÇA DONNE QUOI?

Maintenant, je n'ai plus aucune appréhension. Je sais réparer mon pneu et au pire j'ai toujours mon portable avec moi...et j'aime tellement partir rouler seule, ce moment rien qu'à moi, que ça m'enlève tout stress.

QUEL EST TON VOLUME D'ENTRAINEMENTS À VÉLO? EST-CE QUE TU COMPLÈTES PAR D'AUTRES SPORTS?

Mes entraînements à vélo dépendent beaucoup de la saison et de mes objectifs. Je complète par des séances de natation, des sorties run et du renforcement musculaire.

FAIS-TU PARTIE D'UN CLUB?

Non, je ne fais pas partie d'un club, j'aime pouvoir m'entrainer sans contrainte en fonction de mes envies de l'instant même si je garde en tête mes objectifs.

J'ai conscience que j'aurai un niveau bien meilleur si j'avais un vrai programme d'entrainements mais je préfere être dans le plaisir que dans la contrainte.

Je roule souvent seule la semaine et avec le chéri ou les copains le week-end.

J'organise aussi de temps en temps des sorties ouvertes à tous en tant qu'ambassadrice Liv Cycling au départ du Giant Tignieu

ES-TU PLUTÔT HOME TRAINER OU PAS DU TOUT?

J'essaie de limiter le plus possible même si la découverte de zwift est quand même pas mal. J'aime énormément cette sensation de liberté sur mon vélo et je me suis bien équipée pour ne pas avoir froid. Donc je sors dès que je peux.

PEUX-TU NOUS RACONTER TES SOUVENIRS LES PLUS MARQUANTS D'UNE COURSE/ EVENEMENT OU STAGE (TRIATHLON OU CYCLISME)?

Le meilleur souvenir reste mon arrivée lors de l'Etape du tour en 2019.

Il faisait très, très chaud. Je ne m'étais fixée aucun objectif hormis de terminer cette épreuve. Et vu la barrière horaire, j'avais très peur d'être arrêtée. Je faisais des arrêts aux ravitos le plus rapidement possible.

Sur moi, j'avais pris des barres, gels, du miel et amandes mais rien de consistant...(grosse erreur). Au dernier ravito j'ai eu la sensation du ventre vide, la nausée. J'avais envie de manger quelque chose qui ressemble vraiment à de la nourriture et pour la première fois j'ai eu des doutes.

Après avoir passé un coup de fil à mon chéri, j'ai éteins mon téléphone. Il restait une dernière ascension (34km de montée). J'ai donc décidé de me mettre dans ma bulle , la tête dans le guidon et ne penser à plus rien d'autre que la ligne d'arrivée, à la médaille!

À ce stade je sais que je vais finir, rien ne peut arriver. La pancarte "Val Thorens" apparait, la fin est proche!

Mes yeux se remplissent de larmes, mon ventre se tord, mais il n'est pas question de craquer maintenant.

Je peste sur les derniers 500 mètres qui font très mal aux jambes mais heureusement la foule est là à nous encourager et c'est beau.

Enfin, je franchis cette ligne d'arrivée, je n'arrive pas à y croire, je suis un peu déboussolée, je cherche le chéri...JE L'AI FAIT!

​Même si ça a été très dur, à aucun moment il n'a été question d'abandonner, jamais!

L'arrivée était tout simplement magique, pleine d'émotions...les conditions étaient tellement dantesques, arriver à boucler cette étape était juste inimaginable.

 

 

 

QU'EST-CE QUI T'A POUSSÉ À T'INSCRIRE ET QUAND ÉTAIT-CE?

Le hasard, un dossard gagné et l'envie de prouver que j'en étais capable.

COMMENT TE SENTAIS-TU LA VEILLE DU DÉPART?

Je suis toujours stressée la veille de course donc je suis restée fidèle à moi-même

COMMENT T'ALIMENTES-TU LORS D'UN STAGE OU UNE COURSE?

Je ne suis pas un modèle côté alimentation : j'ai pris des gels, des bonbons stimium, des barres salées, des oléagineux...et des boissons énergétiques dans les bidons. Mais il est important sur des courses aussi longues de prendre de vraies choses à manger (petits sandwichs).

QUEL EST TON PROCHAIN OBJECTIF?

Je devais faire le half Ironman des sables en juillet mais confinement oblige ce sera le Naturewomen en octobre

ET TA MOTIVATION, CELLE QUI TE FAIT AVANCER LORSQUE TU N'AS PLUS RIEN DANS LES CUISSOTS?

Je débranche la tête et j'y vais en mode robot : abandonner n'est pas négociable, je vais la franchir la ligne d'arrivée coûte que coûte. Le mal aux jambes est éphémère donc gooooo.

 

 

 

QUEL EST TON PRINCIPAL TRAIT DE CARACTÈRE?

Ma force mentale

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU À UNE FILLE QUI DÉBUTE LE CYCLISME?

De se rapprocher de groupes qui font des sorties dans la bienveillance, où tout le monde s'attend, afin de progresser et prendre confiance.

 

COMMENT PEUT-ON SUIVRE TES AVENTURES SPORTIVES?

Vous pouvez me suivre sur mon compte Instagram https://www.instagram.com/jenny.run.liv/?hl=fr

 

Merci beaucoup Jenny! 

"MÊME SI ÇA A ÉTÉ TRÈS DUR, À AUCUN MOMENT IL N'A ÉTÉ QUESTION D'ABANDONNER, JAMAIS!"

"JE DÉBRANCHE LA TÊTE ET J'Y VAIS EN MODE ROBOT: ABANDONNER N'EST PAS NÉGOCIABLE"

  • Facebook Social Icône
  • Instagram social icone
  • Twitter icone

©2020 fièrement réalisé par Les Filles En Selle.

Chloé Wilhelem

5 Parc de la Bérengère 92210 Saint Cloud France